Acheter

Louer

Viager

Neuf

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Hausse des taux de crédits

Publié le

Et oui, il fallait s’y attendre ! Les taux étaient en baisse continuellement depuis le printemps 2015 ! 

Depuis le 8 novembre, la date de l'élection du président américain Donald Trump, plusieurs banques, principalement des caisses régionales, ont augmenté le prix de leurs crédits immobiliers, de quelques points de base.

Vous vous demandez en quoi l’élection présidentielle américaine remonte les taux de crédits en France ? 
Et bien, car la remontée conséquente du taux des OAT, (obligations assimilables du Trésor) qui est utilisé comme référence pour les taux fixes des taux fixes immobiliers, est passé de 0,34 % début novembre à 0,83 % au lendemain des élections américaines.

Mais pourquoi cette hausse du taux des AOT ? Sébastien de Lafont, président du site MeilleursAgents.com nous explique :  « L’incertitude, – ce que les marchés financiers détestent le plus – sur la future politique de Donald Trump et ses relations avec l’Europe a provoqué ce coup de chaud, mais je ne suis pas certain que la hausse va s’amplifier. »

Bien sur, tous les profils d'emprunteurs ne sont pas touchés de la même façon suite à cette hausse :  "L'augmentation des taux représente entre + 0,05 pt et + 0,20 pt selon le profil de l'emprunteur et la durée du prêt. Les plus petits profils sont les plus touchés. En effet, les emprunteurs dont les revenus annuels sont inférieurs à 30 000 euros enregistrent la plus forte hausse de taux soit + 0,20 point de base sur une durée de 20 ans. En moyenne, pour un emprunt de 200.000 euros sur 20 ans, une hausse de taux de + 0,30 pt représente une augmentation de la mensualité de 27 € par mois." selon le courtier Credixia.

Cette tendance à la hausse devrait se confirmer en décembre et en début d’année 2017, mais pas de panique :  "cette hausse des taux ne devrait pas avoir d'incidences fortes sur le marché. Elle ne sera pas suffisamment importante pour désolvabiliser les emprunteurs, d'autant que les prix devraient, eux, rester raisonnables. Il se pourrait même qu'elle incite les acheteurs à accélérer leurs projets immobiliers." explique Capfi.
 

Agence Immobilière du Dauphiné